News


De la neige carbonique pour "climatiser" une machine trop chaude




Nous avons rencontré Claude MASSON et enregistré un long témoignage vidéo de plusieurs heures.
Claude MASSON été ingénieur à la SEA de son origine à sa fin. A ce titre il a participé à la réalisation du Fizeaugraphe comme responsable de la partie compteurs. Après les compteurs du Fizeaugraphe, Claude MASSON a longuement travaillé à la mise au point de ses spécialités : mémoires à tores et tambours magnétiques. Il nous a ainsi longuement décrit la mise au point des machines CAB 500 et CAB 1500.

Il nous a raconté comment à l'occasion d'un des SICOB auquel la SEA a participé, une machine poussée à ses limites par des démonstrations répétées, s'était mise à chauffer dangereusement. La solution avait été trouvée, glisser sous la machine des morceaux de gaz carbonique afin de refroidir l'ensemble. Mais la machine s'est alors mise à fumer, alertant certains visiteurs.

L'ensemble de l'entretien a été conduit par Pierre-Eric MOUNIER-KUHN, historien de l'informatique. Ce témoignage sera utilisé dans le cadre d'une exposition à laquelle travaille actuellement le musée de l'informatique, en collaboration avec la Mairie de Courbevoie, pour célébrer les 60 ans de construction du Fizeaugraphe, à l'occasion des journées du patrimoine 2010.
Par par Philippe NIEUWBOURG le Vendredi 26 Mars 2010

Nouveau commentaire :