Presse


Pré-confidences




Sicob 1954
Sicob 1954
Un retour sur les années fondatrices de l’entreprise moderne, années durant lesquelles le Sicob fut tout à la fois, l’incubateur, le berceau et le terrain inaugural de l’innovation au bureau. Entre les allées de ce rendez-vous incontournable se pressaient les forces économiques et entrepreneuriales de l’hexagone, mais aussi les grandes figures politiques, venues s’enquérir des derniers progrès au service de la performance des entreprises.

En 1949, la fronde des importateurs pose les bases du Sicob, salon sur le pas duquel se réglera le pas de la modernisation des entreprises françaises et par certains aspects, le pas de l’économie. Sept hommes : Max HERMIEU, Georges VIEILLARD, monsieur ANNE, monsieur ARBEY, monsieur DUPUIS, monsieur GUICHARD, monsieur LIBER, posent les fondations d’un salon dont le souvenir plane encore, s’invitant parfois dans la bouche d’une jeunesse à laquelle il est pourtant étranger « C’est le Sicob ! »

Le Sicob, c’est aussi en chemin balisé l’itinéraire de l’innovation au cœur de l’entreprise, au cœur des bureaux, la modernisation et le confort des mobiliers du bon sens fonctionnel à l’ergonomie ; des machines mécaniques aux assauts successifs d’une dématérialisation promise. Les temps modernes appliqués aux cols blancs.

Journalistes, rédacteurs, chroniqueurs, photographes…

Si vous souhaitez être tenus informés de la progression et du lancement des différents rendez-vous anniversaires organisés par le musée de l’Informatique à l’occasion des soixante ans du Sicob ou si vous souhaitez préparer vos sujets, n’hésitez pas à contacter Philippe Nieuwbourg ou à lui transmettre vos requêtes.

Philippe Nieuwbourg
philippe.nieuwbourg@museeinformatique.fr
Tél. 01 80 87 62 51
Par Le musée de l'Informatique le Lundi 15 Mars 2010