Témoignages


Souvenirs de Jean-Baptiste YUNES




Jean-Baptiste YOUNES, en 2010
Jean-Baptiste YOUNES, en 2010
J'ai fréquenté le SICOB plusieurs années. J'étais bien jeune, je pense que cela remonte (pour ma première visite) aux années 1978 ou 1979; je devais avoir 14 ans... À cet époque pour un adolescent, voir de près un ordinateur n'était pas chose courante. Je me souviens de l'émerveillement lors de mes visites même si lors des dernières, à la fin des années 80, j'étais un peu blasé.

Le point marquant, au début de ma fréquentation du salon, est, et avec le recul, le fait que les ordinateurs n'étaient pas si distincts du reste des équipements bureautiques. Je me souviens des stands qui exposaient des traceurs ou encore des systèmes de transmission pneumatique (pour moi à l'époque des sortes de trains électriques en tube !).

Ayant travaillé assez jeune dans le domaine de la programmation (je crois avoir démarré comme programmeur vers 15 ans avec cartes perforées, etc, pour une société qui faisait de l'informatique mais n'avait pas d'ordinateur ou presque, ah! l'époque de l'achat de temps CPU), j'aimais aller au SICOB pour tester les dernières machines, et en particulier les gros systèmes. Les démonstrateurs ne se méfiaient pas d'un si jeune garçon et me laissaient tripoter leurs bêtes croyant que je n'étais qu'un quidam. Mon grand amusement d'alors était soit de laisser un programme FORTRAN ou COBOL tourner et qui faisait quelques affichages amusants, soit de mettre leur machine hors d'état. Évidemment pour la seconde solution, je m'amusais alors, après mon forfait, à attendre qu'un visiteur demande une démonstration (lesquelles étaient souvent programmées à heures dites). Plus tard, les démonstrateurs ne laissaient plus approcher leurs machines.

Un autre souvenir marquant était l'exposition du Lisa d'Apple; il y avait tellement de monde que je n'ai pu l'apercevoir que très fugacement, et j'ai pourtant insisté. J'étais surtout curieux de voir cette fameuse souris...

C'est assez difficile de raconter le SICOB surtout presque 30 ans après ! Il me reste beaucoup d'images à l'esprit et c'est difficile à décrire.
Une autre anecdote qui me revient à l'esprit est que j'essayais désespérément d'y amener des amis mais cela ne faisait pas franchement fureur surtout au début... Bien entendu ça mordait mieux dans les années 1982/1983 alors que l'informatique commençait à envahir les foyers, avant ça ne résonnait pas beaucoup chez les gens. Je possédais déjà un ordinateur à la maison et tous ceux qui le voyait me demandaient toujours "mais à quoi ça sert ?", il m'était difficile de répondre précisément, même si ma réponse était "à jouer par exemple", je sentais bien que c'était évidemment autre chose...

Oserait-on poser une telle question aujourd'hui ?
Par par Jean-Baptiste YUNES le Mercredi 12 Mai 2010

Nouveau commentaire :